Le centre Casa Maria à Morazán 

au Honduras

Depuis avril 2019, Bailando Juntos apporte son soutien à la garderie d’enfants « la Guarderia Casa Maria ». Cette garderie d’enfants se situe à

Morazán, petite ville du département du Yoro, à une dizaine de kilomètres de El Negrito où est situé le centre Santa Ana.

La Guarderia a été créée officiellement le 18 avril 2001, mais de fait cette structure a commencé à fonctionner de façon informelle en 1997 avec quelques bénévoles. Elle répond au besoin de garde et de nutrition pour les enfants de femmes seules à très faibles ressources qui ne peuvent pas travailler si leurs enfants ne sont pas pris en charge.

 

Casa María est une institution à but non lucratif. Sans discrimination ni raciale, ni politique ni religieuse.

En avril 2019, Casa María accueille 14 petites filles et 11 petits garçons de 1 à 6 ans et plus si nécessaire. Ce sont les enfants de 17 mères célibataires aux très faibles ressources, qui travaillent aux tâches ménagères, pendant que le personnel de la garderie s’occupe de leurs enfants, leur offrant nourriture, soin, détente et éducation morale.

Les horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 7h à 17h.

L’alimentation offerte comprend :

  • petit déjeuner

  • collation durant la matinée (fruits, jus et petits gâteaux)

  • déjeuner

  • goûter

Une cuisinière s’occupe de toute cette préparation.

Bailando Juntos a repris la gestion et le financement de la partie nutritionnelle du centre Casa María. Il s'agit principalement de la nourriture et des indemnités pour la cuisinière.

casa-maria_20.04.2019.JPG
casa-maria2.JPG
Dernières nouvelles du centre

6 février 2021 -  Extraits de l'AG

 

Lors de notre dernière AG, Hélène a évoqué la situation du centre.

Ecoutez l'audio de cette présentation (durée 5 minutes)

Helene.JPG

Novembre 2020 - Le centre et la pandémie

 

Le Honduras a été confiné dès le 18 mars.

La situation liée à la Covid-19 est dramatique sur le plan économique et social. L’école n’a pas repris depuis mars. La situation économique des plus pauvres s’est aggravée, en particulier les femmes qui ont perdu leur travail souvent précaire et s’occupent de leurs enfants. Le coût de la vie, et en particulier des denrées alimentaires, a beaucoup augmenté.

La cantine d’enfants La Guarderia a dû stopper son fonctionnement dès mars et n’a pas repris.

Mais Carmen et son équipe ont mis en place un système de distribution de denrées alimentaires et d’hygiène (cf photos). De fait, là où le centre nourrissait 24 enfants, elle nourrit actuellement les 16 familles correspondantes, ce qui signifie une augmentation des besoins… C’est un énorme travail pour Carmen et sa petite équipe. Certaines familles viennent chercher leur dotation et aident à la répartition, d’autres sont livrées.

En termes de ressources, le centre vit en ce moment uniquement sur ses quelques réserves et sur nos envois. Car les familles ne peuvent plus contribuer (même si c’était assez symbolique) et surtout la municipalité de Morazán, elle aussi en manque de ressources, ne contribue plus depuis début 2020. A cela s’ajoute l’augmentation du coût de la vie.

En août, se sont ajoutés des travaux urgents à faire : fosse septique à changer, toit de la cuisine à réparer. Dans l’urgence Bailando Juntos a décidé d’envoyer une aide financière supplémentaire exceptionnelle.

2020-06-18 at 2.36.46 PM.jpeg
20200711_100656.jpeg

Novembre 2019 - Pésentation du centre

La Guarderia accueille maintenant entre 23 et 28 enfants quotidiennement, 18 filles et 10 garçons. 

Quatre repas ou collations sont servis chaque jour : un petit déjeuner à l’arrivée des enfants, un jus de fruit en milieu de matinée, un repas à mi journée et un goûter avant de repartir.
De l’équipe d’origine sont toujours présentes depuis plus de 20 ans la responsable, Carmen Diaz, et Transito Rodriguez qui la seconde et s’occupe de l’administration. Une nouvelle cuisinière, Ana Espinal, prépare les repas, 2 jardinières d’enfants, Maryuni Carranza et Marlene Zeron, s’occupent des enfants avec Carmen.
Carmen nous envoie régulièrement des messages Whatsapp, avec de petits commentaires et des photos. La photo jointe a été prise lors de fête nationale des enfants célébrée le 10 septembre. 

Nous sommes très heureux de cette collaboration avec la Guarderia et Carmen, que Marie-Dominique Brossollet et Hélène (du bureau) avaient rencontrée lors d’un voyage au Honduras en 2002 avec Soeur Leonila.
 

groupe.jpg

derrière les enfants, de gauche à droite, la cuisinière,

les 2 jardiniéres d’enfant, Transito et Carmen

Juin 2019 - Les enfants du centre

                          El Negrito,le 20 juin  2019,

Bonjour chers amis français,

Nous partageons avec vous une partie de la vie des enfants de Casa Maria.

Mille mercis de nous soutenir dans ce beau projet.

Que Dieu vous bénisse toujours...

                 Carmen Diaz

casa-maria1_19.06.2019.JPG
casa-maria2_19.06.2019.JPG