Le centre de Cochabamba

en Bolivie

 

Le centre nutritionnel « Papa Francesco » a ouvert le 10 février 2014.

Placé sous la responsabilité du curé de la paroisse Santa Maria del Camino de Cochabamba, le père Oscar Chungara, le centre nutritionnel est dirigé par une jeune religieuse, Sr Karla, avec l’aide des mamans du quartier, sans oublier la cuisinière du centre. La correspondance, les comptes et les rapports avec la France sont établis par la secrétaire de la paroisse, Liliana Siles.  

 

Le centre, qui accueille 40 enfants, est situé dans un quartier pauvre de Cochabamba, celui d’Alto Miraflores, à 10 minutes en voiture de la ville. Ce quartier est formé de petites maisons éparses, construites généralement en briques et tôle ondulée, qui s’accrochent à flanc de montagne sur un sol terreux et poussiéreux. Il est peuplé exclusivement par des migrants venus des hauts plateaux andins.

 

Bailando reçoit tous les deux mois un rapport très complet comprenant quelques informations concrètes, le détail des comptes, mais aussi la liste des enfants, la fiche-type de suivi de santé individuel, la liste des menus mensuels ou encore des photos

 

Les locaux utilisés pour le centre nutritionnel sont de petits bâtiments appartenant à la paroisse, au cœur du quartier de migrants. L’église et le presbytère sont situés plus bas, dans la vallée. Le centre lui-même est constitué d’une cuisine sommaire mais bien équipée, et de deux grandes salles, une plutôt dédiée à des activités d’éveil et de rencontres, la seconde aux repas.

La caractéristique de ce type de quartier est de ne pas disposer d’eau courante, ce qui rend le lavage des mains, le ménage et l’hygiène en général, assez approximatifs. L’eau utilisée provient de citernes et de bidons. Les mamans sont très impliquées, les assiettes sont bien pleines et le fonctionnement bien réglé.

Dernières nouvelles du centre
 

Août 2018 - Visite du centre par Manolo

« Nous avons été reçus chaleureusement avec banderoles « bienvenue Manolo », cadeaux (un cadre et un album photos sur la vie du centre), multiples danses folkloriques menées avec enthousiasme par une douzaine d’enfants habillés du costume  typique des fêtes de la région !

Tout ceci accompagné de discours, du père Oscar, de la responsable des mères de famille, de la responsable des bénévoles et d’Eliane.
Au moment du départ, plusieurs mères se sont approchées de nous et avec une grande émotion dans la voix, nous ont tous remerciés, donateurs, adhérents
et membres du bureau. Nous avons été, avec Carmen, extrêmement touchés par les propos sincères de ces femmes qui sont habituellement très réservées. »

 

Juin 2019 - Fête à l'occasion de l'anniversaire de la paroisse

Oscar a organisé une fête pour cet anniversaire. Les enfants ont dansé à cette occasion.

Voici un diaporama avec toutes les photos envoyées.

 

juin 2018 - Session WhatApp avec le centre

A table !

 

 

mars 2018 - les dernières nouvelles d'Oscar

-    Certains produits ont augmenté ceci à cause des inondations qui ont frappé tout le pays
-    Nous avons rouvert le Comedor comme convenu le 5 février
-    Les enfants inscrits ont comme toujours entre 5 et 10 ans
-    Les nouveaux inscrits s’adaptent petit à petit aux habitudes du Comedor : se laver les mains, laver son assiette, dire le bénédicité, manger

      convenablement, utiliser la serviette…
-    Nous avons inscrit exceptionnellement une petite de 11 ans car elle était en sous poids, le père est mort il y a peu, ils sont neuf enfants, et la mère

      n’arrive pas à subvenir à tous les besoins ; leur situation est vraiment difficile
-    Nous avons commencé le mois de février avec 35 enfants, mais au bout d’une semaine tous les enfants qui étaient partis ayant dépassé l’âge requis

      ont été remplacés et l’effectif est de 40 maintenant. Ceci dit très souvent certains petits frères ou sœurs viennent gonfler ce chiffre et il n’est

      pas rare de compter 50 enfants de temps en temps. Nous cuisinons toujours un peu plus pour que tous puissent avoir le nécessaire
-    Les réunions de parents se font le jeudi de la deuxième semaine du mois. Nous avons donc eu déjà deux réunions
-    Tous les parents ont accepté et signé le règlement intérieur
-    Chaque mère de famille vient aider à la cuisine une fois par mois comme il est spécifié dans le règlement
-    Les assistantes sociales sont en train d’élaborer les fiches individuelles concernant chaque nouvel enfant et mettent à jours celles des anciens
-    Eliane en tant que responsable va régulièrement voir les familles des enfants qui rencontrent des difficultés (scolarité, budget, santé…)
-    Les enfants catholiques ont suivi la semaine sainte et nous avons invités les autres à aller dans leur lieu de culte afin de vivre leur foi

      selon leur croyance
-    Le 21 avril nous célèbrons le jour de l’enfant en invitant tous ceux qui participent à d’autres activités de la paroisse

 

 

28 août 2017 - Pendant les travaux, le centre reste opérationnel !

Cochabamba,

Lors de ces deux mois de travail (juin et juillet), nous avons continué à servir les enfants au « Comedor Papa Francisco ».

Quelques nouvelles :

  • Les enfants étaient en vacances les deux premières semaines de juillet, du 3 au 14 exactement, mais le service de cantine ne s´est pas arrêté

  • Au cours du mois de juillet tous les enfants ont eu leur bilan médical avec examen des selles pour surveiller ceux qui ont des parasites

  • En septembre nous organisons au sein de la paroisse la fête de la santé, tous les enfants vont y participer

  • Une fluoration des dents des enfants a été faite

  • Enfants et parents ont participé à l´anniversaire de la paroisse

  • Ce trimestre des étudiantes en « sanitaire et social » sont venues nous aider et elles participeront aux visites des familles

  • Il faut dire aussi que la crise s´accentue de plus en plus en Bolivie, beaucoup de pères de famille sont au chômage et demandent à inscrire plus d´enfants à la cantine ; il est compliqué pour nous d´augmenter les effectifs comme cela l´est pour vous d´accroître les dons que vous nous faites ; de temps en temps les enfants viennent accompagner de leur frère ou sœur et il nous est difficile de leur refuser le repas

  • Pour votre gouverne, nous vous informons que nous avons ouvert il y a un mois une autre cantine pour les alcooliques et leurs enfants ; nous avons 26 adultes et 18 enfants ; beaucoup parmi eux sont à la rue ou dans des maisons abandonnées du coin ; vous savez qu´il est dur de maintenir une soupe populaire mais il est de notre devoir d´aider ces frères qui sont dans la misère.

Merci pour votre soutien. Que Dieu vous bénisse.

Oscar

Amiguitos

Bailando Juntos

webmaster :  marc.bayon@laposte.net

© 2016 - Créé avec  wix.com